ZIMBABWE : premier pays africain à recevoir un deuxième lot de vaccin chinois

CHINA AFRICA MEDIA – Le Zimbabwe a reçu mardi un deuxième lot de 200 000 doses de vaccin offert par la Chine, un envoi séparé de 200 000 doses de vaccin qu’il a achetées à Sinovac et 1,2 million de consommables médicaux achetés à Sinopharm.

S’exprimant lors d’une cérémonie de remise qui s’est tenue à l’aéroport international Robert Mugabe le 16 mars, le président Emmerson Mnangagwa a déclaré que le Zimbabwe était le premier pays d’Afrique à avoir jusqu’à présent reçu un deuxième lot de vaccins COVID-19 en provenance de Chine.

Le don actuel porte à 400 000 le nombre total de doses de vaccin que la Chine a données au Zimbabwe. En février, le Zimbabwe a reçu 200 000 doses de vaccins de Chine, devenant l’un des 14 premiers pays en développement à recevoir une aide vaccinale du géant asiatique.

Le président Mnangagwa a déclaré que l’intervention de vaccination aiderait énormément le pays à atteindre son objectif d’immunité collective d’au moins 60 pour cent de la population, et a démontré les relations solides entre le Zimbabwe et la Chine.

« Nous progressons régulièrement dans la lutte contre la pandémie et dans le programme national de déploiement de la vaccination COVID-19« , a-t-il déclaré. « Nous restons reconnaissants à la Chine pour son soutien à ce programme. Cela comprend la fourniture en temps opportun d’une expertise épidémiologique et d’un équipement de protection individuelle, entre autres.« 

Guo Shaochun, l’ambassadeur de Chine au Zimbabwe, a déclaré que son pays était heureux que le Zimbabwe ait été parmi les premiers à recevoir des dons de vaccins de la Chine et l’un des rares auxquels la Chine a fait deux dons jusqu’à présent. « C’est l’interprétation la plus puissante de la grande amitié et solidarité entre nos deux pays et nos deux peuples« , a-t-il déclaré. Guo a révélé que la Chine avait fait don de vaccins COVID-19 à 69 pays en développement qui en avaient un besoin urgent et exportait des vaccins vers 43 pays.Plus de 60 pays ont autorisé l’utilisation des vaccins chinois, a-t-il déclaré, ajoutant que l’innocuité et l’efficacité des vaccins chinois sont de plus en plus reconnues dans le monde.

Le diplomate a déclaré que la Chine était opposée au nationalisme des vaccins. « Nous rejetons toute ‘fracture vaccinale’ ou toute tentative de politiser la coopération vaccinale. » Le 18 février, le Zimbabwe a lancé un programme national de vaccination contre le COVID-19 donnant la priorité aux travailleurs de première ligne et aux médias après avoir reçu des vaccins de Chine.

Au total, 37 760 personnes ont été vaccinées dans les 20 premiers jours de l’exercice d’inoculation. Quatre vaccins – Sinopharm et Sinovac de Chine, Covaxin d’Inde et Spoutnik-V de Russie – ont été autorisés pour une utilisation d’urgence par l’Autorité de contrôle des médicaments du Zimbabwe.

En plus du don de vaccins de la Chine, le gouvernement a acheté 1,2 million de doses de vaccins à la Chine et en recevra 75 000 de la Russie et 12 000 de l’Inde. Le solde de 1 million de vaccins en provenance de Chine devrait arriver dans le pays fin mars ou début avril.

Au 15 mars, le Zimbabwe comptait 36 ​​504 cas confirmés de COVID-19, dont 34 051 guérisons et 1 504 décès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s